terrasse végétalisée

Comment réaliser une terrasse végétalisée ?

Réaliser une terrasse végétalisée est une opération délicate, mais elle en vaut la peine. Il est bien sûr important de s’assurer que les éléments sont bien disposés et ne causent pas de dommages à la toiture. Le type de toiture joue bien sûr un rôle, tout comme le type de terrasse végétalisée que l’on songe à créer, que ce soit une terrasse paysagée avec de la végétation intensive, pour jardin potager ou pour une toiture à faible pente.

Les éléments à considérer avant de créer une terrasse végétalisée

La structure du futur toit végétalisé doit être examinée avant d’aménager la terrasse végétalisée. Le poids et l’inclinaison sont particulièrement importants. La terrasse végétalisée apporte un poids supplémentaire qui peut devenir considérable lorsque la terre est gorgée d’eau.

Il faut d’abord créer un cadre autour de la toiture pour retenir la terre lorsqu’elle sera installée à une prochaine étape de création de la toiture végétale. Le pourtour sera légèrement plus élevé que la quantité de terre à installer. Le plus simple est de bâtir un cadre en bois. Il est toujours possible d’utiliser de l’aluminium également. Dans le cas d’un toit très incliné, il vaut mieux installer des cases qui empêcheront la terre de s’affaisser.

Une installation étanche

Une toiture végétalisée peut devenir source de cauchemars si l’installation n’est pas étanche. Même si la terrasse végétalisée est bâtie sur un toit imperméable, il est indispensable d’ajouter une membrane d’étanchéité. Cette précaution doit être prise dès le début. Une fois la terre  et les végétaux installés sur la terrasse végétalisée, il ne sera plus possible d’effectuer des modifications. Il est possible de se servir par exemple d’une bâche de bassin.

La membrane d’étanchéité comme telle doit être parfaitement installée et assez épaisse. Les coûts de réparation en cas de fuite sont souvent considérables. La terrasse végétalisée doit être capable de tenir le coup contre la pluie et les racines. Une couche d’étanchéité anti-racine peut être ajoutée pour plus de sûreté.

Pour assurer la durabilité de la terrasse végétalisée, il faut prévoir aussi un système de drainage efficace. L’eau stagnante apporte un poids supplémentaire inutile et elle fait pourrir les plantes. Une plaque de polystyrène peut être utilisée pour le drainage et vous pouvez la recouvrir d’un géotextile, ceci afin d’éviter un mélange avec la terre. Vérifiez l’étanchéité avant d’installer la terre.

La terre et les végétaux

Le substrat est le mélange de terre et de gravillons où les végétaux pousseront. Choisissez l’épaisseur selon le nombre de végétaux que vous désirez planter. L’une des plantes les plus utilisées pour la terrasse végétalisée est le sedum, une des plantes les mieux adaptées à ce type de toiture. Elle occupe peu d’espace et résiste à toutes les conditions climatiques. Elle ne demande pas d’entretien, ce qui est très pratique lorsque le toit est peu accessible.

Il est tout à fait possible de réaliser soi-même sa propre terrasse végétalisée. Le coût sera donc considérablement diminué puisque vous n’aurez que le matériel à acheter en économisant les coûts de la main-d’œuvre.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: