Les meilleurs établissements pour mettre un mur végétal

Un mur végétal est un outil naturel utilisé aussi bien pour décorer que pour oxygéner un lieu, pour lui rendre à la fois un côté plus authentique, mais aussi plus beau et agréable à la vue. Il est possible d’installer un mur végétal chez soi en suivant nos divers conseils d’installation et d’entretien.

Mais à l’heure d’aujourd’hui, c’est plutôt en dehors du cercle privé et dans les espaces publics que les murs végétaux rencontrent pour l’instant le plus grand succès.

Et il y a certains endroits qui s’intéressent plus que d’autres aux murs végétaux, car ils apportent un vrai plus à leur établissement. Voici ces types de bâtiments qui privilégient de plus en plus les murs végétaux.

Les musées : pour des œuvres d’art à part entière

S’il est un premier endroit logique où l’on peut penser que les murs végétaux peuvent avoir leur place, c’est bien sûr dans les musées, car ces constructions peuvent tout à fait s’apparenter à des tableaux si elles sont bien réalisées. Un très bon exemple de cela est le mur végétal recouvrant la façade du CaixaForum Museum à Madrid.

Ce musée d’art contemporain abrite ainsi un des plus importants murs végétaux de toute la planète, puisque pas moins de 15 000 plantes et de 250 espèces différentes y sont plantées de manière hydroponique.

Encore plus près de nous, en France, c’est le musée du Quai Branly, à Paris, qui est fameux pour son mur végétal zigzagant entre toutes les fenêtres. Outre son côté artistique, les murs végétaux ont aussi ce côté apaisant de la nature qui se conjugue parfaitement avec l’ambiance contemplative d’un musée.

Les aéroports : pour une bulle de vert

Le transport aéronautique est souvent décrié pour son impact négatif sur les émissions de gaz à effet de serre et le dérèglement climatique. S’il leur est difficile de faire des avions non polluants, les aéroports du monde entier tentent de se donner une image plus écologique avec des terminaux modernes agrémentés de murs végétaux.

C’est notamment le cas de l’aéroport d’Edmonton au Canada ou de celui de Singapour qui a transformé son Terminal 3 en une véritable jungle. En plus de l’aspect esthétique et de s’acheter une image écologique, ces murs végétaux sont utiles pour déstresser les passagers paniqués à l’idée de monter dans un avion, en créant une ambiance agréable.

Les casinos : pour favoriser le jeu

Il est impossible de dénier qu’un mur végétal apporte une bien meilleure oxygénation d’un lieu clos, surtout si celui-ci est fréquenté par une foule importante. Et il est établi aussi qu’une meilleure oxygénation de l’air entraîne une meilleure oxygénation du cerveau et donc des capacités cérébrales plus élevées qu’en temps normal.

C’est à partir de ces deux constats que les casinos se sont mis à installer des murs végétaux dans leurs établissements, car ils savent que le mental est primordial au poker et qu’un mur végétal permettra aux joueurs d’être le plus longtemps possible au maximum de leurs capacités sans se fatiguer. Même si les véritables effets d’un mur végétal sur les gains des parieurs restent à démontrer, des casinos, comme ceux de Ribeauvillé ou celui en plein air de La Ciotat, s’y sont mis pour attirer la clientèle.

Les universités : pour aérer les esprits

Dans un ordre d’idée un peu similaire à celui des casinos, les universités aussi se mettent à installer des murs végétaux sur leur campus pour permettre aux étudiants de bénéficier d’un lieu naturel où se ressourcer facilement.

Mais en vérité, les raisons des murs végétaux dans les universités sont un mix des 3 précédentes, entre le taux d’oxygène supérieur des casinos donc, mais aussi le côté artistique dans les musées pour stimuler l’imagination des étudiants, et l’ambition relaxante des aéroports pour calmer les étudiants trop inquiétés par les examens.

Le plus bel exemple est celui de l’université de Claustro de Sor Juana, à Mexico City, où l’immense mur végétal sert aussi de rempart à la pollution de cette ville gigantesque ainsi que de protection contre les nuisances sonores pour aider à la concentration des étudiants.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: