Les bénéfices d’un mur végétal

Un mur végétal offre de très nombreux avantages, sur les plans économique, écologique et social. Il assure ainsi la purification de l’air, la rétention d’eau, une température environnante inférieure, une régulation thermique et la biodiversité dans la ville. Un mur végétal peut être réalisé à l’extérieur (comme jardin vertical) ou bien à l’intérieur d’un immeuble, et est ainsi une solution flexible et versatile. En outre, les être-humains se sentent mieux dans un environnement vert que gris

 Découvrez les nombreux avantages qu’offre un mur végétal en douze points

Purifie l’air

Les plantes d’un mur végétal filtrent les poussières fines de l’air et transforment le CO2 en oxygène. 1m² de mur végétal extrait 2,3 kg de CO2 par an de l’air et produit 1,7 kg d’oxygène. Avec un mur végétal, vous contribuez à la purification de l’air.

Diminue la température environnante 

Les plantes du mur végétal absorbent la lumière solaire. Celle-ci est absorbée à 50 % et réfléchie à 30 %. Un climat plus frais et plus agréable est ainsi créé. Pour le climat intérieur, cela signifie que la climatisation doit fonctionner 33 % moins fort, ce qui entraîne une économie d’énergie. Un mur végétal extérieur a également un effet positif supplémentaire sur l’îlot de chaleur urbain dans la ville. Un abaissement de température de 3 °C peut ainsi être réalisé dans la ville.

Réduit le bruit environnant, à l’intérieur et à l’extérieur

Un mur végétal fonctionne comme une barrière insonorisante autour de votre immeuble. Elle absorbe le bruit à 41 %, par rapport à une façade traditionnelle et apporte plus de calme dans l’environnement, aussi bien dans votre immeuble qu’à l’extérieur. Cela fournit une réduction sonore de 8 dB, diminuant ainsi de moitié le bruit environnant.

Climat intérieur sain

Un environnement vert favorise un climat intérieur sain. Les troubles tels que les yeux irrités, les maux de tête, la gorge sèche et la fatigue diminuent. Dans les bureaux avec des plantes on constate une baisse de l’absentéisme pour maladie.

Augmente la productivité au travail

Un environnement de travail vert permet d’augmenter la productivité au travail de 15 %. Les plantes d’un mur végétal ont un effet positif sur les gens, comme cela se retrouve dans la satisfaction des collaborateurs.

Offre un environnement propice à la guérison

Un environnement vert favorise un rétablissement plus rapide des patients, avec une période de soins plus courte. Dans un environnement vert, la tolérance à la douleur est supérieure. Un mur végétal est donc un environnement propice à la guérison. 

Augmente le sentiment de bien-être

Vivre et travailler dans un environnement vert a un effet positif sur le bien-être de l’homme. Un cadre vert détend et engendre moins de stress. 

Crée une couche ignifuge 

Avec un mur végétal, vous créez une couche ignifuge naturelle à l’extérieur, autour de votre maison, ou à l’intérieur d’un immeuble de bureaux.

Apporte une valeur ajoutée à votre immeuble

Le caractère naturel et durable, associé à une réduction des frais d’énergie, apporte une valeur ajoutée à votre immeuble.

Prolonge la durée de vie de la façade

Un mur végétal extérieur offre une protection contre les conditions météorologiques, telles que soleil, pluie, vent et  température et prolonge la durée de vie de votre façade.

Augmente la biodiversité

Les plantes intégrées dans un mur végétal favorisent le cadre de vie des oiseaux, papillons et insectes, surtout dans la ville où il n’y a que de la pierre.

Absorbe l’eau de pluie

Un mur végétal absorbe l’eau de pluie par rétention d’eau dans les plantes et le substrat. Cela retarde l’évacuation vers les égouts, purifie l’eau de pluie et assure l’évaporation par les plantes. Le niveau de la nappe phréatique reste ainsi stable et la charge maximale sur les égouts diminue, de même que les inondations en résultant. 

Plus d’interaction sociale, moins de vandalisme

Travailler ou habiter dans un environnement vert rapproche les gens. Notamment les « espaces verts à petite échelle » s’avèrent avoir un aspect positif sur la cohésion sociale dans le voisinage. Les quartiers ayant plus d’espaces verts font moins l’objet d’agressions, de violence et de vandalisme. L’installation d’un mur végétal ou d’un jardin vertical est possible à l’intérieur d’une maison

Quelles conditions pour un mur végétal intérieur ?

Plusieurs critères doivent être réunis pour bien choisir son mur végétal intérieur :

  • un apport de lumière suffisant est la condition principale. De plus, l’éclairage doit arriver par le haut, au risque de voir les plantes pousser de façon anarchique ;
  • les essences doivent être bien choisies, notamment en fonction de l’éclairage disponible. Les plantes grimpantes, comme le lierre, sont bien sûr possibles, mais différents dispositifs permettent d’installer des plantes, d’origine tropicale en particulier. Les fleuristes sont les premiers conseillers à consulter ;
  • choisir un support adéquat. Il en existe de différents types, proposés par des entreprises spécialisées : feutre horticole (dans lequel on peut creuser des petites cavités pour loger les plantes), sphaigne plante qui retient l’eau, mais dont l’effet d’acidification ne convient pas à toutes les plantes) et des assemblages de pièces en plastique, voire avec des fixations magnétiques ;
  • l’arrosage peut être assuré par des systèmes automatisés constitués d’un bac d’eau au pied du mur, une pompe et un système de goutte-à-goutte dans la partie supérieure.
  • S’assurer de de la face arrière du mur végétal, au risque de voir apparaître de la moisissure.

Fabriquer un mur végétal intérieur ou/et extérieur : les étapes à suivre

Quelle bonne idée ! On adore les plantes. Un intérieur avec végétation paraît frais et moderne. Si vous n’avez pas beaucoup d’espace chez vous, mais vous adorez les plantes, optez pour un mur ou tableau végétal. Comment les réaliser et quelles sont les différentes options, découvrez dans les lignes suivantes. On fait grimper les plantes aux murs !

La structure de base de tout mur végétal est d’habitude faite d’un matériau solide. Au plus souvent, c’est une planche en bois épaisse ou palette en bois. Si vous ne voulez pas trouer votre mur, optez pour une structure auto-portante. Une fois votre structure de base choisie, il faut la rendre imperméable. Pour rendre le fond imperméable, prenez film de polyéthylène souple et découpez-le, un peu plus grand qu’une planche. Déposez-le au fond et laissez bien dépasser sur les côtés. Par la suite prenez la sphaigne, la mousse magique qui retient l’eau. Placez l sphaigne dans un saladier et arrosez-la pour qu’elle s’imprègne bien. Déposez-la ensuite sur tout le fond de la planche. Enfin, ajoutez par dessus du terreau uniformément. Pour faire plus joli, vous pouvez mettre par-dessus de la mousse des bois verte.

On passe à l’étape de la création de l’avant du mur. Prenez les mesures de la planche et découpez le grillage en fonction de ces dimensions. Fixez le grillage sur la planche et placez-le sur le fond. Retournez le tout et découpez le surplus du film de polyéthylène. C’est parti pour la mise en place des succulentes.

Agrandissez les trous du grillage à l’aide d’une pince coupant pour faire passer les racines. Creusez un trou dans la mousse avec votre doigt et glissez-y la plante. Faites de même sur toute la surface en les disposant à votre goût. Laissez reposer une semaine pour que les plantes s’enracinent. Après, vous pouvez la fixer au mur, la suspendre ou lui installer des pieds.

Dans une démarche écologique et vous qui aimez la nature, le bienfait des plantes et respectez l’environnement n’hésitez pas à vous procurer des paillassons en fibres naturelles de noix de coco qui permettent de garder un esprit écologique tout en étant utiles en limitant l’arrivée des crasses et autres saletés dans votre pièce.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: